115775874

 

La monarchie démocratique

Au service de la nation

 

****************************************************

**************************************************** 

La vaillance et l'amour de la patrie,

Ont offert à l'humanitéde grands hommes

Qui ont façonné sa destinée. 

 

 

 *******

Les peuples quels qu'ils soient, s’attachent à la vertu et sont reconnaissants envers leurs guides, leurs grands hommes et leurs héros. Ils leurs sont obligés pour les avoir unis, leur cohésion défendue et leur patrie protégée.

Ils leurs sont reconnaissants pour avoir fondé leur grandeur, leur puissance et leur prestige et cristallisé leurs revendications.

Et de toutes les grandes civilisations qu’a connues le monde, seules les monarchies ont pu combler ce besoin, qu'elles soient Égyptienne, Islamique, Sumérienne, nippone, Mésopotamienne, Gréco-romaine, Celtique ou Maya, elles suscitent encore aujourd'hui beaucoup d'admiration, de prestige, de grandeur, de charme et de mystère et elles étaient toutes des monarchies !

Et c’est la monarchie comme système politique qui a produit, entre autres, la Grèce antique, l'empire romain conservé pendant mille ans de plus sous la forme régénérée de Byzance, la civilisation des Incas, la civilisation égyptienne, la culture perse, la grandeur de la chine, celle des Turcs et de l’empire ottoman, le japon moderne, fondé la Russie, la Grande Bretagne et la France, fécondé les arts et les lettres, érigé les plus superbes monuments sous toutes les latitudes et les longitudes.

Tout autre système politique se prétendant synonyme de démocratie, ne l'a ni créée, ni honorée depuis les premières années de son instauration.

Les populations monarchiques qui vivent sous des royautés, sont aujourd’hui plus d’un demi-milliard de citoyens dans le monde. Plus proche de nous, en Europe, ils sont plus de 220 millions de citoyens sujets des 12 monarchies, dont ceux des 15 pays du Commonwealth, appréciant leur système politique dont les rois tiennent leurs positions de la naissance.

Un attachement séculaire basé sur la continuité des systèmes, qui au Danemark a duré plus d’un millénaire, la plus ancienne monarchie d’Europe, et mille ans en Angleterre, la Norvège étant le plus récent royaume instauré en 1905, afin de se libérer de la Suède, d’être reconnue à l’échelle des nations et sortir renforcée de la seconde guerre mondiale, grâce au roi Haakon à la tête de la résistance, et qui refusa avec ténacité de capituler face à l’Allemagne.

Le roi du Danemark a immortalisé dans les annales ses sorties quotidiennes à cheval dans les rues de Copenhague, occupée par les nazis, dans une défiance et une résistance exemplaire.
La famille royale britannique n’a pas quitté Londres pour un refuge ailleurs pendant tout le Blitz allemand.

Le roi d’Espagne a eu le même rôle de stabilisateur politique et de protecteur de la nouvelle démocratie née après le régime dictatorial de Franco, et bâtit avec le peuple espagnol une nouvelle démocratie.

De ce coté-ci de la méditerranée, Le roi Mohamed V n’avait jamais déposé les armes quand il continuait la résistance et fédérait les résistants, même pendant son exil forcé.
Héro de la libération, il l’était aussi exceptionnel dans sa douceur, dans sa haute spiritualité, dans son amour pour son peuple et dans son souci pour l’avenir du Maroc.

Ses immenses qualités de cœur et sa foi en son peuple et en sa patrie étaient inébranlables, son descendant Mohamed VI est aujourd’hui amplement comparé à son grand Père et père de la nation.

Figure de proue de la diplomatie, le roi du Maroc comme les monarques partout au monde, reflète dans le monde, l'image d'un royaume uni et responsable, comme il incarne les événements historiques majeurs du pays, au dessus des partis.

Le roi est toujours pour unir les citoyens et toutes les couches sociales, il fait la stabilité du pays sur la scène internationale et sauvegarde son indépendance et son unité, tel est l’un de ses rôles majeurs et émancipés.

La monarchie marocaine séculaire a fondé un empire et une civilisation. Elle continue aujourd’hui de faire du Maroc un pays émergent et un modèle pour de nombreux pays africains et arabes.

Dans leur cheminement historique et leur mouvement social, les peuples atteignent un stade de leur accomplissent humain ou de leur frustration, tel qu’ils éprouvent un besoin vital et incessant de s’identifier à un homme providentiel qui puisse cristalliser et incarner leurs aspirations, leurs causes et leurs conditions, et qui puisse personnifier la grandeur de leur nation, sa mesure et sa dimension et apporter ainsi une réponse à leurs ambitions.

La monarchie marocaine a été assidûment dans l’histoire des marocains, cette puissance qui incarne et concrétise leur vigueur, leur résistance et leur unanimité.

Comme au temps du protectorat, quand elle prenait la tête de la résistance, la monarchie marocaine assume aujourd’hui un rôle majeur dans la résistance au joug de la domination du mondialisme aveugle, comme elle est un rempart contre les querelles intestines des partis ou d’une oligarchie politique probable, tout en maintenant le pays dans la continuité de sa civilisation, avec un système politique stable et durable, qui ne cesse de renouer avec la modernité et de matérialiser les valeurs du Maroc profond de tous les citoyens sans distinction, sous l’aile d’un roi protecteur de tous les marocains de naissance ou de cœur.

A l'instar de nombreuses monarchies européennes, le Maroc est représenté par la personne du roi qui transcende les querelles partisanes, se porte garant des intérêts fondamentaux du pays. 

...............

La monarchie marocaine a fondé la prestigieuse histoire du Maroc et sa civilisation, solidement tissées et ancrées en Afrique par le rayonnement de ses dynasties consécutives, qui régnaient sur l'ensemble du Maghreb jusqu'à l'actuelle Libye et au sud saharien sous l’égide du roi Moulay Ismaïl dès 1672.

Ancêtre du roi Mohamed VI, ce roi puissant, administrateur et bâtisseur que l'on comparait couramment à son contemporain européen, Louis XIV, ce roi français qui avait bâti la richesse et la puissance de la France, en intervenant dans tous les secteurs et en appuyant fortement son ministre et contrôleur général des Finances, le fameux Colbert, qui accumula de larges tâches de l’état et fut un gestionnaire accompli, chargé du développement du commerce, de l’aménagement de Paris, de l’industrie, de la Marine royale, de l’essor des sciences et de la création des usines.

La France s’enrichit alors par l’augmentation des exportations et la baisse de ses importations. Ce fut l’apogée commerciale qui enrichit alors la France.

Les fastes du royaume de France, lui avaient permis de devenir un modèle de pouvoir politique, imposant son style aux autres cours européennes, comme il faisait valoir une certaine idée de société. A cette époque, le Maroc était déjà aussi puissant que la France. Son histoire est également gravée à jamais en Europe, par la générosité de sa civilisation Andalouse, qui avait englobé les deux tiers de l'actuelle Espagne pendant huit siècles et jusqu'aux bords des Pyrénées.

A l’échelle de l’Afrique du nord, le système monarchique marocain constitutionnel et équilibré, est encore aujourd’hui le système pilote et pionnier d’une émergence économique et politique durables, comme il a été dans son histoire cette force qui a influencé ses voisins de la région dans différents domaines.

................Asuivre